On parle depuis dix ans de villes en décroissance, de déclin urbain ou de « shrinking cities »¹. Ce phénomène, apparu dans les années 1970 aux États-Unis, s’est étendu dans de nombreux pays et plus récemment en France. Les villes contemporaines connaissent-elles un déclin ou s’agit-il d’une mutation ?

¹ Villes qui rétrécissent.

Saint-Nazaire (44)

Décroissance urbaine : une situation préoccupante

Ce sont 20 % des aires urbaines en France qui ont perdu de la population entre 1975 et 2007, et ce processus s’accélère. Les villes les plus touchées sont de taille moyenne ; les trois quarts comptent moins de 50 000 habitants. Ce phénomène affecte plus particulièrement les villes des anciens bassins industriels. Il est provoqué par une perte d’attractivité et se traduit par une baisse de la population.

Cette décroissance provoque une paupérisation des habitats et des habitants. Les raisons du déclin urbain sont les fermetures d’usines, la crise économique, le développement des métropoles attirant des emplois et donc de la population, la révision générale des politiques publiques qui a entraîné un départ des services publics – casernes, hôpitaux, tribunaux… – dans les territoires déjà fragilisés économiquement.

Les actions nationales et locales

Le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) 2014-2024 mobilise acteurs publics et privés, élus, services de l’État, partenaires sociaux, organismes HLM, habitants… afin de rénover le cadre et les conditions de vie des habitants, offrir un nouvel environnement pour travailler et pour vivre, faciliter l’accès et l’ouverture des quartiers. Le rôle de l’Agence nationale pour de renouvellement urbain (ANRU) consiste à financer et accompagner les projets urbains.

Au niveau local, l’Association des villes de France se mobilise pour « faire vivre le cœur des villes » qui se dépeuplent, en cumulant un ensemble d’interventions sur l’habitat, le commerce, la voirie et le patrimoine. Certaines villes comme Nevers ont tenté de stopper l’hémorragie en diminuant la fiscalité locale ; la Caisse des dépôts s’est engagée aux côtés de Saint-Nazaire avec l’implantation d’un campus numérique.

La décroissance entre contraintes et opportunités

Le 19 janvier 2018, les chercheurs du programme Altergrowth relatif aux villes en décroissance ont présenté le résultat de leurs travaux au ministère de la Cohésion des territoires. Ils ont mené des études quantitatives sur ce phénomène avec une question en ligne de mire : les contextes de décroissance favorisent-ils l’émergence de politiques alternatives ?

Le projet Altergrowth analyse les conditions d’émergence de stratégies urbaines innovantes et alternatives. C’est aux États-Unis que des politiques alternatives ont été développées, avec une volonté de rompre avec le modèle de croissance, en privilégiant la qualité de vie des habitants et en favorisant de nouveaux usages comme l’agriculture urbaine.

Conclusion

La décroissance urbaine constitue aujourd’hui un phénomène global et l’une des facettes majeures de la réalité urbaine contemporaine. Elle constitue un véritable défi à relever.

Nos élèves
témoignent

surveillant penitentiaire

Mohamed

Surveillant pénitentiaire.

> Voir leurs interviews

Agent Spécialisé de la police Technique et scientifique

Valérie

Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique

> Voir leurs interviews


une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés