DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

« Zoom sur… » La citoyenneté européenne

Citoyens européens, à vous la parole ! Débats, manifestations, rencontres, enquêtes… L’année 2013, consacrée à la citoyenneté européenne, fut riche en expression. Selon José Manuel Barroso (11) : « l’époque d’une construction européenne qui se faisait avec l’accord tacite des citoyens est révolue (1…). L’Europe doit être toujours démocratique ». Né en 1992 avec le traité de Maastricht, le citoyen européen fait aujourd’hui figure de protagoniste sur la scène sociale, économique et politique européenne. A un mois des élections européennes de 2014, revenons sur les grands principes citoyens réaffirmés au cours de l’année 2013.

La citoyenneté européenne: un large concept

La citoyenneté européenne : un large concept

Au commencement, le terme de citoyenneté était entendu comme un statut juridique liant directement le citoyen et l’État. Aujourd’hui, on considère davantage que la citoyenneté n’est plus « seulement un statut défini par un ensemble de droits et de responsabilités. Elle est aussi une identité, l’expression d’une appartenance à une communauté politique » (12). Autant dire que le principe de citoyenneté n’est pas figé, il évolue avec un certain nombre d’idéaux et de mœurs portés par les citoyens. D’ailleurs, selon Voltaire : « une république n’est point fondée sur la vertu, elle l’est sur l’ambition de chaque citoyen, qui contient l’ambition des autres ».

Le citoyen européen repousse les frontières

Pourquoi l’Europe a-t-elle consacré l’année 2013 à ses citoyens ? Au travers de nombreux échanges, l’objectif était de recentrer le citoyen européen sur ses droits fondamentaux pour ainsi réaffirmer sa voix au cœur du débat démocratique. Au cours de cette année, Christiane Taubira (13) a d’ailleurs récemment conclu que « le recours des Français aux institutions européennes prouve que l’Union européenne construit un espace de liberté, de sécurité et de justice ».

Via l’Europe, le concept de citoyenneté est encore davantage déployé. Les citoyens peuvent travailler ensemble dans l’optique de construire une démocratie européenne enrichie par les cultures de tous les pays membres. « Ne soyons plus Anglais, ni Français, ni Allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons Hommes. Soyons l’humanité », défendait Victor Hugo en 1887. Finalement, l’année 2013 portait bien cette ambition de dessiner l’Europe des Hommes.

En marche vers l’avenir…

Le Conseil de justice et des affaires intérieures a dernièrement rendu un rapport apportant notamment la conclusion suivante : « l’Union place la personne au cœur de son action ». Dans la perspective des prochaines élections européennes de 2014, le Conseil souligne l’importance que revêtent la participation des électeurs et l’ambition des candidats.

 


(11) Président de la Commission européenne

(12) Kymlicka et Norman, 1995

(13) Ministre de la Justice

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 175 avis
Bien...
jessica
bravo, continuez comme çà!...
taillefer
Lors de mon inscription, on m'a bien conseillé, bien informé, c'était bien....
sandra
Très bonne prise en charge. Réponses claires aux questions posées....
candys

Autres articles du blog