DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Les droits des étrangers mis à l’épreuve face au drame humanitaire des réfugiés syriens

Les derniers événements qui frappent la Syrie ont jeté sur les routes des milliers de personnes et familles. Des réfugiés qui relèvent du droit d’Asile car ils fuient des répressions, des exactions qui sont autant de menaces pour leur vie. Face à cet exode massif affluant aux portes de l’Europe, l’Allemagne s’est positionnée entraînant dans son sillage ses voisins européens.

Le droit d’Asile, qu’est-ce que c’est?

La convention de Genève de 1951 a consacré le droit à la protection pour toute personne subissant dans son pays d’origine des conditions de vie pouvant compromettre sa sécurité. Il en découle un droit international de solliciter l’asile auprès d’un pays.

Aujourd’hui la crise humanitaire que vivent les réfugiés Syriens, place le droit d’asile au centre des préoccupations européennes. Après un afflux massif de milliers de réfugiés aux portes de l’Europe de l’est et alors que des quotas d’accueil ont été annoncés, certains pays comme l’Autriche ont fermé leurs frontières.

La situation de la France

Dans le paysage migratoire, à l’échelle européenne, la France malgré sa tradition de pays d’accueil occupe une place relative face à des pays comme l’Allemagne ou la Grande-Bretagne. Lorsque l’on parle de flux migratoire, nous avons tendance à ne retenir que le nombre de personnes qui rentrent sur un territoire donné même si dans le même temps d’autres immigrés en sortent pour regagner leur pays d’origine.

La France est un pays d’immigration qui privilégie l’implication des immigrés à travers un processus d’intégration leur permettant d’être accompagnés dans les différentes phases relatives à leur nouvelle vie. Dans cet ordre d’idées, les pouvoirs publics ont mis en place depuis le 1er janvier 2007, le Contrat d’Accueil et d’Intégration (1CAI). Avec le dispositif d’accueil des demandeurs d’asile (1composé d’un réseau de 34 plates-formes) appuyé par les CADA (1Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile), la France optimise sa réponse pour accompagner l’intégration des immigrés.

Conclusion

Ces dernières années les mouvements migratoires sont en augmentation : des immigrés clandestins aux réfugiés, les pays européens doivent apporter des réponses concertées visant à instaurer une politique d’accueil cohérente. À travers une position commune, il s’agit d’assurer, non seulement l’équilibre de l’Union Européenne, mais aussi la stabilité intérieure de chacun des pays membres.

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 252 avis
C'est très bien sa permet aux de pour suivre sais rêve...
emric
Malgré les cours et devoirs à distance, un service et la pour nous à tout moment !...
gwendoline
Excellent...
jacques
Une très bonne école. Très bon accueil ( Mme BRUNOT et sa collègue). Jusqu'ici satisfait et totalement conqui....
doro

Autres articles du blog