DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Science-fiction : un Etat sans fonctionnaire

La fonction publique française est très diverse : les fonctionnaires sont plus de cinq millions en France aujourd’hui et représentent une part significative du marché de l’emploi. De ce fait, il apparaît complètement irréel d’imaginer notre pays sans eux. Le discours de certains hommes et femmes politiques consiste pourtant à en réduire sensiblement le nombre en les limitant aux fonctions régaliennes de l’Etat.
Il semble néanmoins indispensable de bien prendre conscience de la place que représente le fonctionnariat au sein de notre Etat providence avant d’imaginer de pouvoir s’en passer sans difficulté.

Science fiction : un Etat sans fonctionnaire

La place du fonctionnariat

La France est un pays qui traditionnellement a toujours laissé une place importante au fonctionnariat. Malgré une variété de profils tous ces agents défendent les mêmes valeurs et travaillent pour l’intérêt général ; en effet l’objectif d’un fonctionnaire n’est pas de travailler pour la rentabilité mais de servir le public. Pour ce faire, il est amené à respecter les valeurs du service public que sont l’égalité de tous les citoyens, l’égal accès à la fonction publique représenté par le système des concours. Le fonctionnaire doit également respecter le secret professionnel lorsqu’il est détenteur d’informations confidentielles tout en donnant les informations nécessaires au public afin que soit maintenu le droit à l’information. D’autres contraintes existent pour les fonctionnaires telles que le respect du devoir de réserve qui interdit tout commentaire sur l’action des pouvoirs publics, ainsi que l’obligation de servir de manière exclusive qui ne connaît que peu d’exception.

L’ensemble de ces obligations des fonctionnaires sont contrebalancées par quelques avantages que sont l’existence d’une carrière mais surtout d’une quasi-certitude de ne jamais perdre son emploi ; il est important de rappeler que cette sécurité a été créée à une époque où les traitements des fonctionnaires étaient largement inférieurs aux salaires des travailleurs du secteur privé.
Reste que ces avantages, considérés par certains comme des privilèges, sont peu à peu remis en cause en ces périodes de crise économique.

Un Etat sans fonctionnaire

Lors de rencontres internationales de la gestion publique organisée le 25 mai au Ministère de l’économie, les participants ont été amenés à réfléchir sur le thème : « et si le statut de fonctionnaires avait été supprimé en France dans les années 80 ? » Cette hypothèse de faire gérer les activités jusqu’à maintenant réalisées par des acteurs publics, par des salariés du privé laisse apparaître des menaces mais également des promesses.

Au titre des premières certains participants ont relevé :
– le risque de corruption
– le danger de voir disparaître l’intérêt général et le principe d’égalité

Pour d’autres, au contraire, la disparition des fonctionnaires est une chance car l’action menée par des salariés du privé permettra :
-un renouvellement des pratiques professionnelles,
– une gestion des budgets plus souple
– une plus grande facilité d’accès à certains postes.
– une alternance facilitée entre les carrières publiques et privées

Parmi les propositions faites par les participants pour que les valeurs des services publics résistent, on peut trouver :
– La création d’une formation aux valeurs du service public dans les écoles
– L’apprentissage aux plus jeunes du sens du collectif, du travailler ensemble
– Un travail plus efficace sur les métiers de demain afin de pouvoir organiser des formations adéquates de manière anticipée
– Le développement de la gestion des emplois et des compétences afin de pallier les départs par anticipation

Pour conclure on peut se demander si un jour le statut des fonctionnaires disparaîtra tant cela semble ancré dans notre société.
Et vous quel est votre avis ?

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 175 avis
Un très bon accueil Des cours simple et enrichissants...
axelle
Cours complet papier comme site et les formateur sont a l’écoute...
yann
Je viens de recevoir mes cours en dossier j'ai encore du mal avec internet mais j'ai confiance en votre organisme maintenant me reste plus qu'à ...
taniela
Bons échanges et réponses rapides à mes questions pour le moment. Cours bien structurés sauf pour la Fonction Publique que je trouve désorga...
céline

Autres articles du blog