DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Vers une redéfinition du dispositif « Sentinelle »  

Depuis les attentats de 2015, le Gouvernement réfléchit à la mise en place de dispositifs destinés à protéger nos concitoyens et à lutter contre ce fléau qui touche principalement les grandes métropoles. C’est dans ce contexte que l’opération Sentinelle, consistant à déployer des militaires sur les zones très fréquentées pour assurer la sécurité des Français, a été lancée.

 

dispositif sentinelle

 

Le dispositif sentinelle

Dans le cadre de l’opération Sentinelle, lancée en janvier 2015, 10 000 militaires français, dont 3 000 réservistes, se sont engagés pour protéger et défendre les Français sur l’ensemble du territoire. Environ 60 % de ces effectifs sont positionnés en Île-de-France.

Leurs missions principales sont la protection et la dissuasion. Le dispositif évolue en fonction de la situation et des menaces : sécuriser les espaces à forte densité de population, l’espace aérien ou maritime. Les droits des militaires y sont limités : ils n’ont ni le droit de procéder à des fouilles ou à des arrestations, ni le droit de riposter en cas d’agression.

Après que ces militaires aient subi plusieurs attaques ces dernières années, la sphère politique s’interroge sur la pérennité du dispositif.

 

Les points qui posent question

L’attaque de militaires à Levallois-Perret en août dernier, la sixième depuis 2015, a divisé les politiques sur l’efficacité de cette opération.

Plusieurs interrogations sont formulées :

  • Certains estiment qu’aujourd’hui, ces militaires ont davantage vocation à s’auto-protéger qu’à assurer la sécurité de la population.
  • Les aspirations de ces militaires, dont certains regrettent le caractère statique du dispositif, sont également à prendre en compte.

 

La refonte du dispositif

Le 13 juillet dernier, le Président de la République a annoncé que le dispositif allait être revu en profondeur pour gagner en efficacité opérationnelle. Il est envisagé d’autoriser une partie des effectifs à être plus mobile et d’intervenir en fonction des besoins. Renforcer le caractère aléatoire de la surveillance devrait permettre de semer l’incertitude chez de potentiels attaquants. Cette nouvelle organisation a également vocation à rapprocher les militaires de la population pour recueillir des informations.

 

Conclusion

Les récents attentats en Espagne montrent que la vigilance doit être maintenue et qu’en aucun cas les États européens ne doivent baisser leur garde. La sécurité de nos territoires est un enjeu politique fort. C’est en étant unis et en réfléchissant ensemble que les État parviendront à vaincre le terrorisme.

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 175 avis
Les devoirs sur le site sont à revoir,je n'arrive pas à les faire,lorsque je désire en effectuer un ,je n'arrive pas à inscrire quelque chose...
stéphane
Bien dans l'ensemble, bien organisé pour suivre les cours, avec plus d'exercice élèves professeurs en communication via le site serait encore ...
aziz
Service téléphonique et communicatif excellent....
medellel
Très bien...
malory

Autres articles du blog