DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Le rôle des syndicats

Les syndicats disposent d’un pouvoir non négligeable faces aux actions des entreprises. Leur rôle premier est de protéger les conditions de travail des employés et défendre au mieux leurs intérêts. Ils sont très souvent les intermédiaires entre le salarié et l’entreprise et veillent au respect du Code du travail. Découvrons plus en détail le rôle des syndicats en France.

Le paysage syndical français

Le paysage syndical français est le fruit des luttes syndicales du XXe siècle. Depuis 1996, l’État reconnaît comme représentatives cinq confédérations syndicales auxquelles il accorde le droit de négocier et de conclure des accords dans tous les secteurs : la CGT, la CFDT, FO, la CFTC et la CGC.

Il existe aujourd’hui des syndicats patronaux (1MEDEF, CGPME), des syndicats corporatistes défendant une seule profession (1MG-France pour les médecins généralistes, la FNSEA pour les agriculteurs, etc.) et des syndicats dits « confédérés », rassemblant tous les travailleurs par branche d’activité (1la CGT, FO…).

Le rôle des syndicats

Leurs rôles de représentation et de négociation garantissent les droits des salariés en termes de rémunération, de statut, de progression de carrière ou de condition de vie et s’exprime en priorité par la négociation collective. Les syndicats jouent, par ailleurs, un rôle de régulation sociale important, en permettant l’expression des conflits et des oppositions sans engendrer de crise sociale grave par le recours à la négociation informelle ou programmée, la grève ou les manifestations publiques.

Le rôle des syndicats

 

La France a un taux de syndicalisation parmi les plus faibles de tous les pays européens – environ 7 à 8 % de l’ensemble des salariés, témoignant par là d’une désyndicalisation relative dans tous les secteurs d’activité. Le financement des syndicats étant issu des cotisations versées par les adhérents, la baisse du taux de syndicalisation des salariés constitue un élément de fragilisation financière.

On note parallèlement un affaiblissement des mouvements sociaux, menés à l’origine par les syndicats, au profit de mouvements autonomes (1coordination, organisations corporatistes…). Par exemple, les mouvements de défense des droits des femmes, …

D’autre part, l’unité intersyndicale n’est pas systématique. Seuls des évènements majeurs peuvent catalyser les volontés de manifestations unitaires.

C’est pourquoi les syndicats passent désormais d’une logique d’opposition formelle à une logique de proposition sociale, répartissant les rôles entre l’État, les syndicats et les organisation patronales. Leur présence s’exprime notamment dans les instances de gestion de la Sécurité sociale.

Face aux évolutions sociétales

Traditionnellement implantés dans le milieu industriel, il leur a fallu intégrer la transformation d’une économie récemment axée sur les services et l’existence de nouveaux métiers. D’une défense prioritairement orientée vers les salariés en contrat à durée indéterminée, les organisations syndicales doivent, depuis plusieurs années, intégrer une population de travailleurs intérimaires et précaires. L’allongement de la durée de vie, associé à la chute de la démographie, sont aussi des facteurs qui obligent les syndicats à repenser leur position face au financement des retraites en particulier.

En cas de dépôt de bilan ou de rachat, toute société est tenue de mettre en place un plan social afin de garantir les droits des salariés. Ainsi, patronats et syndicats se réunissent pour négocier les clauses de ces plans sociaux.

 

Pour en savoir plus :

À consulter sur Internet :

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/syndicat/qu-est-ce-qu-syndicat-comment-s-organise-t-il.html

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 175 avis
je trouve que le cours servais est une très belle opportunité pour moi...
Élodie
Très bonne formation...
christian
J’ai été bien accueilli par les représentants et j’ai eu toutes les explication nécessaires pour choisir se que je voulais faire....
hovel
C'est bien...
abdallah

Autres articles du blog