DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

La transparence de la vie publique

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (1HATVP) a diffusé le jeudi 24 juillet dernier sur son site Internet les déclarations d’intérêts et d’activité des parlementaires français (1députés et sénateurs), pas moins de 900 à ce jour.

Il s’agit d’une première sous la Ve République et une nouvelle étape dans la moralisation de la vie publique entreprise à la suite du séisme de l’affaire Cahuzac. 

La transparence de la vie publique

 

Vie publique et transparence

La vie publique constitue au sens large la politique, c’est-à-dire le cadre général d’une société organisée et développée. La transparence de l’information des membres de la vie publique, soit les membres du gouvernement et les parlementaires notamment, permet, pour des raisons éthiques, d’éviter les conflits d’intérêts en les soumettant au jugement des citoyens.

L’affaire Cahuzac et la création de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique

Véritable pilier de la démocratie, la transparence de la vie publique a connu une grande avancée le 12 octobre 2013, par la publication d’une loi, dans le trouble politique qu’avait créé l’affaire Cahuzac (1fonds détenus à l’étranger non déclarés par le Ministre délégué chargé du Budget de l’époque, Jérôme Cahuzac).

Cette loi a créé la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (1HATVP), autorité administrative indépendante (1AAI) chargée de promouvoir la probité des responsables publics.

Elle est chargée de recevoir et contrôler les déclarations de situation patrimoniale et d’intérêts des hauts responsables publics. Elle peut être alertée par les citoyens ou la presse si ceux-ci constatent une erreur ou une omission dans la déclaration d’intérêt d’un de leurs élus (1passible de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 € d’amende, voire d’une interdiction d’exercer une fonction publique). Elle dispose en outre d’un véritable pouvoir d’injonction pour contraindre les élus à jouer le jeu (1passible d’un an de prison et 15.000 € d’amende). Enfin, elle publie un rapport annuel rendu public, toujours dans un souci de transparence de la shère publique vis-à-vis des citoyens.

Cependant, ses faibles moyens (1ses effectifs ne dépassent pas 20 personnes) et l’avalanche de déclarations en 2014 en raison de l’inauguration du dispositive ne facilitent pas non la tache de cette Autorité. L’avenir dira si cette Autorité dispose de moyens suffisants pour exercer cette lourde mission d’assurer la transparence de la vie publique.

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 175 avis
Je conseillerais les cours servais car nous sommes très bien orienté quand j'ai une hésitation sur un problème ils répondent rapidement et i...
delphine
Je recommande...
orlane
Bien dans l'ensemble, bien organisé pour suivre les cours, avec plus d'exercice élèves professeurs en communication via le site serait encore ...
aziz
Rapide et efficace !...
quentin

Autres articles du blog