Une question ? Votre conseiller au : 01.46.00.68.28

Préparation au concours externe

Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation (CPIP)

90% d'élèves satisfaits

Votre futur métier


Le Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation appartient à la direction pénitentiaire du ministère de la justice. Sa mission : aider à la prise de décision judiciaire et mettre à exécution les décisions pénales privatives de liberté. En prison, il facilite l’accès aux dispositifs sociaux (soin, formation, travail).

Il maintient les liens familiaux et prépare le détenu à sa sortie et à sa réinsertion (mesures d’aménagement de peine).

Il peut enquêter sous mandat des magistrats. Il s’assure du respect des obligations imposées aux personnes condamnées (travaux d’intérêt généraux, libération conditionnelle, surveillance électronique…), il aide à comprendre les peines et à s’inscrire dans une dynamique de réinsertion pour éviter les récidives.

Le sens de l’écoute est une qualité essentielle pour exercer ce métier en relation avec les partenaires institutionnels et associatifs.

Préparation concours Surveillant pénitentiaire



Les épreuves du concours


Les épreuves d’admissibilité


Composition

Composition sur un sujet d’ordre général relatif à l’évolution politique, économique et sociale de la France contemporaine.

Durée : 4 h

Coefficient : 3

Note de synthèse

Note de synthèse à partir d’un dossier portant sur les libertés publiques ou des problématiques liées à la justice.

Durée : 3 h

Coefficient : 2



Toute note inférieure à 5 sur 20 aux épreuves d’admissibilité est éliminatoire. Les candidats doivent se présenter à l’ensemble des épreuves. 

Les candidats déclarés admissibles effectuent obligatoirement, avant les épreuves d’admission, un stage de sensibilisation de deux jours en milieu pénitentiaire.



Les épreuves d’admission


Entretien avec le jury

Entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes et les motivations du candidat à exercer les fonctions de Conseiller d’Insertion et de Probation en milieu pénitentiaire.

Cet entretien a pour point de départ l’exposé du candidat sur un sujet d’ordre général tiré au sort.

Durée : 30 min (+ 15 min de préparation)

Coefficient : 2



3 objectifs pour votre préparation


►  Acquérir les connaissances exigées pour le concours préparé

► Maîtriser la méthodologie requise pour le concours choisi

► Vous entraîner dans les conditions du concours (1 écrit blanc et 3 oraux blancs téléphoniques)

Préparation concours Surveillant pénitentiaire



Votre préparation avec le Cours Servais


Vous étudierez les différentes matières à l’aide de cours, d’exercices en autoévaluation et de devoirs à rendre.

Matières spécifiques pour les épreuves d’admissibilité


La culture générale

Objectifs :  apprendre à acquérir une bonne culture générale et à la restituer pour son concours.

La dissertation

Objectifs : acquérir la méthodologie spécifique de l’épreuve et s’entraîner à organiser, argumenter et illustrer ses idées en vue de les restituer efficacement par écrit.

Objectif zéro faute de français

Objectifs : réactiver les règles de base en grammaire et en orthographe et optimiser ses compétences rédactionnelles.

Les enjeux de la France contemporaine

Objectifs : acquérir les connaissances économiques, politiques et sociales de la France d’aujourd’hui.

Méthodologie de la note

Objectifs : acquérir la méthodologie spécifique de l’épreuve et s’entraîner à développer vos capacités d’analyse de documents puis de rédaction synthétique en vue de répondre de manière structurée à une commande.



Matières spécifiques pour l’épreuve d’admission


La méthode de l’entretien avec le Jury

Objectifs : comprendre ce que l’on attend des candidats pour cette épreuve et adopter une méthode efficace pour bien vous préparer.

La Fonction publique

Objectifs : maîtriser la culture de la Fonction publique indispensable à tout fonctionnaire et bien comprendre le rôle des fonctionnaires à travers leurs droits et obligations.

Les institutions publiques

Objectifs : comprendre le fonctionnement général des institutions publiques.



Le petit plus : le Guide métier de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

Pour bien connaître les concours et l’enjeu des missions assurées par les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation.



Les outils pédagogiques


  • Des fascicules de cours

    Complets pour mémoriser facilement les connaissances et acquérir les méthodologies.

  • Des devoirs thématiques

    Adaptés à chaque phase de votre progression et corrigés par notre équipe d’enseignants spécialistes.

  • Une assistance pédagogique

    À la moindre question, vous pouvez nous contacter par mail, téléphone ou courrier.

  • Des concours blancs

    Vous pouvez effectuer 1 concours blanc écrit et 3 oraux blancs téléphoniques pour vous mettre dans les conditions des épreuves.

  • Le module en ligne "Prépa Concours +"

    Il vous permet de stimuler votre mémoire pour booster vos révisions et être prêt le jour du concours.

  • Des ateliers thématiques

    Avec un formateur, vous approfondissez la préparation à vos épreuves et aux techniques de révision (optimiser votre culture générale, méthodologie à l’oral…)

  • Des outils E-learning

    Pour vous permettre d’apprendre et de réviser efficacement et de manière ludique.


Le plus du Cours Servais : un Espace Élèves personnalisé

Accessible sur internet 24H/24 et 7J/7, il vous permet de suivre vos progrès en temps réel et d’avoir les dernières informations communiquées par l’école.

Votre Espace Elèves en vidéo


* Sondage HEC Conseil réalisé en avril-mai 2013 par téléphone auprès de 200 élèves en cours de formation

Cours Servais est un établissement privé d’enseignement à distance soumis au contrôle pédagogique de l’Etat

Conditions générales d’accès


Les candidats au concours doivent remplir les conditions générales suivantes :

► Posséder obligatoirement la nationalité française.

► Jouir de leurs droits civiques et ne pas avoir au bulletin n° 2 de leur casier judiciaire des mentions incompatibles avec l’exercice de leurs fonctions.

► Se trouver en position régulière au regard du code du service national.

► Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de leurs fonctions.



Conditions d’âge


Aucune



Conditions de diplôme


Les candidats doivent être titulaires :

► D’un DEUG ou DUT, du diplôme d’État d’éducateur spécialisé, du diplôme d’État d’assistant de service social, ou d’un titre ou diplôme de niveau III. Il appartient aux candidats titulaires d’un diplôme délivré dans un État membre de l’Union européenne ou dans un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen de demander l’assimilation de leur diplôme à un diplôme national.

OU

►  Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans la même catégorie socioprofessionnelle que celle de l’emploi postulé (cette durée peut être réduite si la personne possède un diplôme d’un niveau inférieur à celui requis).

Aucune condition de diplôme n’est imposée aux parents de trois enfants et plus ainsi qu’aux sportifs de haut niveau.



A savoir


Si vous réussissez le concours :

► La rémunération se compose d’un traitement mensuel net, auquel s’ajoutent des primes et des indemnités.

► Un système d’échelons (classement hiérarchique) assure une évolution continue de carrière et de salaire.

Après le concours, les candidats admis suivent une formation rémunérée de deux ans à l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP), alternant cours théoriques et stages pratiques. Ils s’engagent à servir l’État pendant au moins 5 ans.



Tarif de la formation


Contactez votre conseiller d’études pour en savoir plus.

Une question ? Votre conseiller au : 01.46.00.68.28