DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

Le congrès des maires 2018

Chaque année, les maires et présidents d’intercommunalité se réunissent pour leur congrès annuel. Le 101e congrès a eu lieu au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Ce temps fort démocratique devait permettre de faire le bilan d’un an de relations entre l’État et les collectivités.

congres des maires 2018

© Nastasia Froloff / Adobe Stock

Les maires de France

La commune est la collectivité administrative de proximité ; c’est également la plus ancienne et la plus identifiée par les administrés. La France est le pays d’Europe qui compte le plus de communes : 35 498, soit autant que l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Espagne et l’Italie réunis. Réduire le nombre de communes en France est donc une priorité pour tous les gouvernements qui se succèdent : gain financier et optimisation du service rendu en sont les raisons principales.

Le maire est investi d’un rôle important et bénéficie d’une double fonction. Il est d’une part agent de l’État, d’autre part agent exécutif de la commune. Les maires sont réunis dans une association nationale, l’Association nationale des maires de France (AMF). Depuis 2014, François Baroin dirige cette association qui se réunit chaque année en un congrès afin d’échanger sur les problèmes, les réformes… et surtout d’attirer l’attention médiatique.

Le congrès des maires 2018

Relations entre communes et intercommunalités, avenir de la décentralisation, accès aux services essentiels de proximité, évolution des finances locales… : voici les grands sujets abordés lors de ce 101e congrès. Pour le président de l’AMF, le congrès doit être l’occasion de tourner la page de la conférence des territoires qui « a échoué parce qu’elle n’a été ni une instance de concertation ni une instance de négociation ».

Il s’agit également de faire pression sur l’État pour préserver l’autonomie financière et fiscale des communes et obtenir des réponses claires sur la compensation intégrale de la taxe d’habitation.

Conclusion

Les enjeux de ce 101e congrès sont importants, puisqu’à 18 mois des élections municipales, une enquête menée par l’Observatoire de la démocratie de proximité fait apparaître que 49 % des maires ne souhaitent pas se représenter aux prochaines élections.

Si les raisons personnelles sont souvent mises en avant, il apparaît également que la pression budgétaire imposée par l’État, la réorganisation des compétences entre les échelons… ne satisfont pas les élus.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

À VOTRE
RYTHME
SUIVI
PERSONNALISÉ
70.000
ÉLÈVES
FORMÉS
8,5/10
ÉLÈVES
SATISFAITS*

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 230 avis
Très bien, je me suis bien adapté au Cours Servais sans problème!...
steeve
Très bien...
nanfiati
Parfait...
edair-manuel
Bon et complet...
sadia
Fermer

RAPPEL IMMÉDIAT ET GRATUIT !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.