DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Plan prison : des mesures pour désengorger les prisons

139 % : c’est le taux d’occupation moyen dans les maisons d’arrêts françaises. La garde de Sceaux, Nicole Belloubet, a récemment dévoilé les objectifs ambitieux du plan prison du Gouvernement pour désengorger les prisons françaises.

DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Les prisons françaises

Les établissements pénitentiaires, ou prisons, sont au nombre de 187 en France, parmi lesquels 86 maisons d’arrêt, destinées aux personnes en détention provisoire ou aux personnes dont la peine n’excède pas 2 ans, et 94 établissements pour peine, destinés aux autres détenus.

Les établissements pour peine regroupent différents centres d’accueil :

  • les maisons centrales, pour les longues peines et détenus à risque ;
  • les centres de détention, pour les peines d’une durée supérieure à 2 ans ;
  • les centres de semi-liberté, pour les régimes spécifiques ;
  • les centres pénitentiaires, qui regroupent différents quartiers de détention.

En France, l’École nationale de l’administration pénitentiaire est la seule à former les admis aux concours (qui ont en général suivi une préparation pour réssir les épreuves). Les débouchés sont nombreux : personnels de surveillance (catégorie C), conseillers de probation et d’insertion* (catégorie B) ou encore directeurs de services pénitentiaires (catégorie A).

* Services pénitentiaires d’insertion et de probation.

La surpopulation carcérale

La surpopulation carcérale est aujourd’hui le problème majeur des prisons françaises : il y avait 59 877 places pour 82 508 détenus au 1er août 2018*.

Même si les capacités d’accueil en prison augmentent (8 500 places créées entre 2006 et 2018), elles ne peuvent pallier l’augmentation de la population carcérale. En 40 ans, le nombre de détenus a été multiplié par 2,3.

* Chiffres de la DAP (Direction de l’administration pénitentiaire).

 

Le plan prison du Gouvernement

La ministre de la justice a dévoilé le 12 septembre dernier les axes du plan prison. L’objectif du Gouvernement est de diminuer de 8 000 le nombre de détenus grâce à 2 mesures phares : l’interdiction des peines inférieures à 1 mois et la mise en place de dispositifs alternatifs pour les peines inférieures à 6 mois (comme le bracelet électronique ou les travaux d’intérêt général).

Le plan prévoit également la construction de 7 000 places avant la fin du quinquennat, dont 2 500 à haut niveau de sécurité, pour un coût évalué à 1,7 milliard d’euros. En ce qui concerne l’encadrement des détenus, 1 100 postes de surveillants et 1 500 postes de conseillers pénitentiaires seront créés.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 252 avis
Cours complet papier comme site et les formateur sont a l’écoute...
yann
J en suis juste au commencement mais il y a un très bon suivi des élèves....
duhamel
Au top...
nathalie
Rien à dire compréhensible et bien détaillé...
yuri

Autres articles du blog