DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Gardiens de la paix : des postes supplémentaires

Comme promis par le chef de l’État, la création de la police de sécurité au quotidien s’accompagnera d’une augmentation des effectifs de gardiens de la paix. Tour d’horizon d’un métier aux multiples facettes. 

 

Comment devenir gardien de la paix ?

Intégrer les forces de sécurité en tant que gardien de la paix implique de passer et de réussir l’un des concours organisés par le ministère de l’Intérieur : concours interne pour les adjoints de sécurité et les cadets de la République, concours externe pour les autres candidats. La réussite au concours est suivie d’une formation initiale de douze mois.

Le gardien de la paix est ensuite affecté en commissariat ou dans un service régional de police judiciaire, dans une compagnie républicaine de sécurité, dans un service aéroportuaire… 

Une diversité de métiers

Tout au long de sa carrière, le gardien de la paix aura accès à des métiers très diversifiés : métiers de la sécurité publique et de l’assistance aux personnes, de la police aux frontières, de la compagnie républicaine de sécurité, de la police judiciaire, du renseignement…

Il pourra également évoluer dans son corps d’appartenance en devenant brigadier, puis brigadier-chef ou encore major après avoir réussi les examens professionnels.

Des effectifs supplémentaires

Dès son arrivée au pouvoir, le chef de l’État a annoncé la création de 10 000 policiers ou gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat. Pour l’année 2018, ce n’est pas moins de 2 000 postes supplémentaires qui sont prévus.

Pour recruter ces nouveaux effectifs, le ministère de l’Intérieur organise un concours « exceptionnel de gardien de la paix » ouvert aux candidats selon les mêmes modalités que le concours traditionnel annuel. 

Conclusion

Les effectifs des agents de la force publique ne cessent de croître ces dernières années en France, que ce soit dans la fonction publique territoriale, la police nationale ou la gendarmerie.

Avec environ 300 agents de la force publique pour 100 000 habitants, la France se situe à un niveau comparable à la plupart des pays européens, excepté l’Italie qui en compte 462 pour 100 000 habitants.

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 253 avis
très bien...
stan
Une école très bien...
tatiana
J en suis juste au commencement mais il y a un très bon suivi des élèves....
duhamel
Cours bien détaillé et expliqué. Vous êtes a l'écoute et disponible en cas de moindre pb ou question c'est très bien Merci...
sabine

Autres articles du blog