DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

François Mitterrand en cinq dates

C’était le 8 janvier 1996, il y a 24 ans, François Mitterrand nous quittait à l’âge de 80 ans des suites d’un cancer de la prostate. Retour en cinq dates sur le parcours d’un homme qui aura marqué la vie politique française jusqu’à aujourd’hui.

 

La tête du parti

Après avoir été député de la Nièvre à 30 ans, puis onze fois ministre entre 1947 et 1957, François Mitterrand atteint le second tour de l’élection présidentielle de 1965. Finalement remportée par le général de Gaulle, elle le conduira cependant à la tête du tout jeune Parti socialiste (PS) lors du congrès d’Épinay en 1971. Une étape importante dans sa quête du pouvoir. Une année après son intronisation en tant que premier secrétaire, il signe un programme commun de gouvernement avec le Parti communiste représenté par Georges Marchais.

 

Place à la rose

Après avoir à nouveau échoué en 1974 face à Valery Giscard d’Estaing, François Mitterrand prend sa revanche sept ans plus tard et devient président de la République le 10 mai 1981, avec 51,76% des suffrages exprimés. Celui qui souhaite incarner « la force tranquille », nomme l’emblématique maire de Lille Pierre Mauroy à Matignon. Le lendemain, le nouveau président dissout l’Assemblée nationale. Les élections législatives qui suivent un mois plus tard, lui donne une majorité absolue au Parlement.

L’abolition de la peine de mort

C’est l’une des premières mesures marquantes de l’ère Mitterrand qui restera comme un tournant et un acte majeur de la politique française. Par l’impulsion donnée par le grand avocat Robert Badinter, qui sera son Garde des Sceaux quelques années plus tard, le président Mitterrand coche l’une de ses promesses de campagne en abolissant la peine de mort en France le 9 octobre 1981. Aujourd’hui près des deux-tiers des pays du monde ont aboli la peine de mort en droit et en pratique.

Une image pour la vie

C’est en marge des commémorations de la bataille de Verdun, le 21 septembre 1984, que François Mitterrand nous offre l’image la plus mémorable de son double septennat présidentiel. Le président français et le chancelier allemand Helmut Köhl se serrent la main durant un hommage. L’image est puissante, forte et acte la réconciliation des deux pays ennemis durant la Deuxième guerre mondiale.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#helmutkohl #francoismitterrand

Une publication partagée par Michael Bischoffberger (@m.bischoffberger) le

Les adieux

Diminué physiquement par sa maladie qui sera longtemps cachée, François Mitterrand ne se présente pas à l’élection présidentielle de 1995 et voit Jacques Chirac l’emporter sur Lionel Jospin.

Quelques mois avant, lors de ses vœux présidentiels télévisés le 31 décembre 1994, François Mitterrand conclue son discours par un émouvant « Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas. ». Des mots qui restent gravés dans l’histoire politique d’un homme empreint de mysticisme et de nombreuses fascinations. Il décèdera un an plus tard dans le 7e arrondissement de Paris.

DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

Les avantages d’une formation du Cours Servais

 
À VOTRE
RYTHME
 
SUIVI
PERSONNALISÉ
70.000
ÉLÈVES
FORMÉS
86,9%
ÉLÈVES
SATISFAITS*

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 151 avis
COURS SERVAIS CES BONNE ECOLE DE FORMATION MERCI...
sophie
Je suis très contente d’entamer ma formation dans cette école...
aya
C'est une bonne école et on a tous les matériels possibles pour bien réussir notre concours...
nina
très bien...
alexandra
Contactez-nous

Un projet de formation ? Nous vous appelons !*

callback

Jour
Heure

Merci de renseigner les champs obligatoires

thank you

Merci et à très vite

Un conseiller vous recontactera pour vous renseigner ou vous accompagner dans votre projet de formation.