DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

La politique française de sécurité routière

Après une baisse historique en 2013, la mortalité routière a connu une hausse alarmante entre 2014 et 2016. Depuis 2017, le nombre de morts et de blessés sur les routes de France est à nouveau en baisse. Pour confirmer cette tendance, le gouvernement a pris en mai 2018 plusieurs mesures destinées à renforcer la sécurité sur les routes de la métropole.

la politique française de sécurité routière

©hcast – stock.adobe.com

La mortalité routière est en baisse depuis 2017

Chaque année, en France, on déplore plus de 3 600 morts sur les routes et près de 25 000 personnes grièvement blessées à la suite d’un accident routier.

Après trois années consécutives de hausse depuis 2013, les chiffres de la mortalité routière de 2017 ont fortifié cette tendance à la baisse. En 2018, les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) confirment à nouveau cette tendance, avec des chiffres en baisse par rapport à 2017 :

  • en mai : – 8,4 % 
  • en juin : – 9,3 %
  • en juillet : – 5,5 %
  • en août : -15,5 %, soit 251 personnes tuées contre 297 en août 2017. 

Le nombre de blessés a également baissé par rapport à l’année dernière : 5 395 blessés ont été comptabilisés en août 2018, contre 5 523 sur le même mois l’an dernier, soit – 2,1 %.

Malheureusement, le nombre de morts sur les routes a augmenté en septembre 2018, avec + 8,8 % de personnes tuées, soit 26 de plus qu’en septembre 2017. Les motocyclistes sont les principales victimes de ces accidents de la route, avec un total de 81 morts.

Les mesures prises par le gouvernement français en janvier 2018 pour renforcer la sécurité routière sont donc particulièrement importantes.

Les mesures du gouvernement français pour renforcer la sécurité routière

Le 9 janvier 2018, le Premier ministre, Édouard Philippe annonçait au terme du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) un ensemble de mesures destinées à faire baisser le nombre de morts et de blessés sur les routes de la métropole. 

Au total, 18 mesures ont été décidées, qui s’articulent autour de 3 axes :

  • l’engagement de chacun en faveur de la sécurité routière (mesures 1 à 4)
  • la protection de l’ensemble des usagers de la route (mesures 5 à 17)
  • l’anticipation pour mettre les nouvelles technologies au service de la sécurité routière (mesure 18)

Les accidents de la route sont la première cause de la mortalité chez les 18 – 25 ans. La première de ces 18 mesures concerne la prévention auprès des jeunes. Les inspecteurs du permis de conduire ont ici un rôle prépondérant à jouer. 

Parmi ces mesures, la plus médiatisée car particulièrement impopulaire est l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur 400 000 km de routes nationales à double sens sans séparateur central, qui ont été identifiées comme les routes les plus dangereuses. Cette mesure est entrée en vigueur le 1er juillet 2018, avec l’objectif de sauver 300 à 400 vies par an. Un bilan sera établi le 1er juillet 2020.

D’autres mesures sont à noter, comme :

  • un aménagement des abords des passages piétons repensés pour être plus voyants pour 2019,
  • la vente d’ethylotests a proximité des rayons de boissons alcoolisées et le développement de l’éthylotest anti-démarrage (EAD)
  • la création d’un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales afin de permettre la prise en charge des accidentés de la route, financé avec le surplus des recettes lié à l’abaissement des vitesses maximales. 

Le gouvernement souhaite également déployer des effectifs supplémentaires de gendarmes en unité police de la route, pour assurer le contrôle des axes routiers

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 253 avis
Super bien...
jemela
Je conseillerais les cours servais car nous sommes très bien orienté quand j'ai une hésitation sur un problème ils répondent rapidement et i...
delphine
bon suivi et bonne équipe pedagoje ne met que quatres etoiles car czrtains bug informatique...
julien
Tres bien...
yohan

Autres articles du blog