DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Création du continuum de sécurité

Lancement de la police de sécurité du quotidien, volonté de recentrer les forces nationales (police et gendarmerie) sur le cœur de métier, nécessité de mieux articuler leurs interventions avec les forces de police municipale et de sécurité privée : voici les positions défendues par le ministre de l’Intérieur. Le rapport parlementaire sur le continuum de sécurité, remis en septembre 2018, formule plusieurs propositions. Décryptage.

La force publique en France

La force publique en France est principalement assurée par la gendarmerie nationale, la police nationale et la police municipale, soit un peu plus de 300 000 hommes et femmes.

Un rapport récent montre que la police nationale et la gendarmerie manquent de moyens (matériel, équipements technologiques…), alors que la délinquance est plus violente, les manifestations plus difficiles à encadrer et que ces forces sont extrêmement sollicitées en raison du contexte actuel de terrorisme.

Quant aux polices municipales, qui se professionnalisent fortement depuis quelques années, il est constaté une hétérogénéité de leurs pratiques. À titre d’exemple, seulement 44 % des policiers municipaux sont armés.

Harmonisation des pratiques et renforcement des logiques partenariales sont au cœur des réformes concernant les forces publiques de l’ordre.

Avec une volonté de recentrer les forces nationales, le Ministère de l'Intérieur lance la police de sécurité du quotidien.

Continuum de sécurité
Renforcer les liens entre les forces de l’ordre

Deux députés ont récemment remis au Gouvernement un rapport intitulé « D’un continuum de sécurité vers une sécurité globale ». Le texte est assorti de 78 propositions visant à mieux articuler le travail des forces de l’ordre nationales, des polices municipales et des entreprises de sécurité.

Le rapport propose de renforcer les polices municipales (création d’une école nationale de police municipale, armement obligatoire…). Mais c’est surtout en matière de coordination que le rapport est le plus innovant. Il pointe en effet la nécessité de raisonner en termes de « bassin de vie ». Les rapporteurs estiment qu’il revient aux services de l’État d’assurer la coordination entre les différentes polices municipales d’un « bassin de vie ». Il préconise également l’établissement d’un « conseil local unique » en lieu et place des CLSPD (contrat de prévention et de sécurité de la délinquance).

Avec une volonté de recentrer les forces nationales, le Ministère de l'Intérieur lance la police de sécurité du quotidien.

Conclusion

Ce rapport est maintenant soumis à la concertation avec les représentants des élus, des polices municipales, des entreprises de sécurité… afin de préciser, dès la fin de l’année, les suites opérationnelles qui seront données.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 253 avis
Très à l’écoute...
bryan
Équipe au top, très bon suivi d’élève....
senna
C’est une bonne école....
alexis
Exelent, le niveau des cours et les exercices sont a la hauteur des concours que je prepare ....
jean

Autres articles du blog