DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Le mouvement des policiers en colère

Pendant très longtemps, travailler au sein de la police nationale était considéré comme une fierté et offrait de réelles possibilités d’évolution pour les fonctionnaires. Mais aujourd’hui, il est fréquent d’entendre parler d’absence de reconnaissance et de conditions de travail indignes. C’est dans ce cadre qu’un mouvement de protestation a vu le jour au cours de l’automne.

 

mobilisation des policiers en colere

 

Les policiers

Les fonctionnaires de police sont rattachés au ministère de l’intérieur et en ce qui concerne les policiers actifs, trois corps existent :

  • Les commissaires
  • Les officiers de police : lieutenants, capitaines et commandants
  • Le corps d’encadrement et d’application : gardiens de la paix et gradés qui représentent 90% des effectifs.

Depuis 2012, les recrutements ont repris, ce qui porte les effectifs à 100321.

La déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 précise que « la sureté fait partie des droits inaliénables et imprescriptibles de l’homme » et que « la garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique instituée pour l’avantage de tous et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée ».

Dans ce cadre, trois grandes directions existent :

  • La sécurité et la paix publiques qui consistent à veiller à l’exécution des lois, à assurer la protection des biens et des personnes, à prévenir les troubles à l’ordre et à la tranquillité publiques.
  • La police judiciaire qui se doit de constater les infractions pénales, de rechercher les auteurs de celles-ci, de les arrêter et de les déférer à la justice.
  • Le renseignement et l’information qui ont pour rôle d’assurer l’information du gouvernement.

A l’intérieur de ces grandes directions se développent plusieurs axes : assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions, maitriser les flux migratoires, lutter contre la criminalité, protéger le pays contre toute menace et le terrorisme, maintenir l’ordre public.

Ces missions sont essentielles pour le pays mais il semble que cela soit de plus en plus difficile de les exercer, ce qui engendre un mouvement de colère et d’insatisfaction de plus en plus affirmé.

 

mouvement manifestation police

 

 

Le mouvement actuel

Depuis le mois d’octobre 2016 et l’agression sauvage de quatre de leurs collègues à Viry Chatillon, les policiers font part de leur mécontentement lors de manifestations. Dans ce cadre, une association a été créée sous le nom de Mobilisation des policiers en colère.

C’est pour réagir à ce mouvement naissant que le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, aujourd’hui Premier ministre, a proposé de débloquer 250 millions d’euros pour 2017. Cela permettra notamment :

  • De fournir aux compagnies de CRS des équipements assurant davantage leur protection et leur permettant de lutter à armes égales contre les délinquants
  • De renouveler le parc automobile
  • D’étudier les conditions de la légitime défense afin d’en assouplir les règles
  • De durcir les sanctions pour outrage à l’encontre des forces de l’ordre
  • De simplifier le travail administratif des officiers de police judiciaire

Reste que sur le terrain, le scepticisme perdure et que des mouvements s’organisent dans l’intégralité du pays.

Aujourd’hui les policiers sont autant préoccupés par leurs conditions de travail que par la lutte contre la délinquance et le terrorisme ; nous sommes en droit de nous demander si cela est bien normal.
Et vous qu’en pensez-vous ?

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 247 avis
cours servais trés bien...
laura
Meilleure formation...
merlin
Bien...
jessica
respect de la personne...
nico

Autres articles du blog