DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

La police de sécurité du quotidien

Ces dernières années, la police a perdu le contact avec la population. Dans son livre La peur a changé de camp, Frédéric Ploquin a mené une enquête pendant deux ans et recueilli les confessions de nombreux agents de police. Fort de ce constat, le 8 février 2018, le ministère de l’Intérieur annonçait le lancement d’un nouveau dispositif d’expérimentation : la police de sécurité du quotidien (PSQ). Dans ce cadre, il vient d’annoncer le lancement des premiers « quartiers de reconquête républicaine ».

Le lancement de la police de la sécurité au quotidien

Avec la PSQ, il ne s’agit pas de créer une nouvelle police, mais plutôt de créer de nouvelles méthodes de travail pour prendre en compte les évolutions intervenues au cours des dernières années. Il s’agit de déployer une police mieux ancrée dans les territoires dont elle a la charge. Une police qui connaît la population est plus à même de résoudre les problèmes locaux. La PSQ devra travailler de façon beaucoup plus partenariale avec les maires et leurs polices municipales, les bailleurs sociaux, les entreprises de transports ou les agents de sécurité privée.

Les missions de la PSQ

Parmi les missions de la PSQ, le harcèlement sexuel, notamment dans les transports, les cambriolages, les incivilités, les occupations des halls d’immeubles, les installations de campements sauvages, la dégradation de mobilier urbain… La PSQ devra aussi renouer le dialogue avec les jeunes dans les quartiers en difficulté.

Elle sera composée de policiers et gendarmes, dont la charge administrative sera réduite, notamment grâce à la réforme pénale, à l’utilisation d’objets connectés (tablettes reliées aux fichiers en temps réel) et à l’instauration de la « forfaitisation de petits délits ».

Le 8 février, le ministère de l'Intérieur annonçait la création de la police de sécurité du quotidien (PSQ), visant à renouer un contact avec la population.

Des quartiers de reconquête républicaine : la mise en œuvre de l’expérimentation

Cette PSQ sera surtout expérimentée dans un nombre restreint de quartiers, « des quartiers de reconquête républicaine » qui bénéficieront de 600 effectifs dédiés sur les 10 000 agents supplémentaires que le Gouvernement prévoit d’embaucher en cinq ans. Les 15 premiers quartiers bénéficient du dispositif depuis septembre 2018, 15 autres seront concernés en 2019, puis 30 de plus à l’horizon 2020. Chaque quartier bénéficiera de 15 à 25 policiers supplémentaires et d’un « délégué cohésion police-population ». En zone gendarmerie, 20 départements disposeront de 500 renforts.

Opposé à « la politique du chiffre », le ministre propose le recours à des enquêtes de satisfaction.

Des moyens importants déployés

L’ensemble de ce dispositif s’intègre dans un budget de plus de 19 milliards d’euros en 2018, en hausse de 1,34 % pour la police et la gendarmerie. Le ministre de l’Intérieur a promis la création de deux écoles de formation, une police mieux équipée notamment dans le domaine numérique avec 115 000 tablettes numériques, des smartphones et une multiplication des caméras mobiles.

Le 8 février, le ministère de l'Intérieur annonçait la création de la police de sécurité du quotidien (PSQ), visant à renouer un contact avec la population.

Conclusion

Ce nouveau dispositif devra permettre d’instaurer « un nouvel état d’esprit », « une nouvelle méthode de travail », plus au contact des différents acteurs et de la population, impliquant une certaine polyvalence. Les prochaines évaluations à partir de tests de satisfaction permettront de répondre aux premières interrogations et de recueillir l’avis de la population sur ce dispositif encore expérimental.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

À VOTRE
RYTHME
SUIVI
PERSONNALISÉ
70.000
ÉLÈVES
FORMÉS
86,9%
ÉLÈVES
SATISFAITS*

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.5/5 sur 228 avis
Excellent centre...
dimitri
Bien, les devoirs un peu compliqué...
carla
.......
erin
Formation intéressante , je ne cache pas que c’est une formation très riche en information mais une équipe qui est la pour vous aider....
jerome
Fermer

RAPPEL IMMÉDIAT ET GRATUIT !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.