DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

Le grand renouvellement des préfets

La fonction publique en France est très variée. Au-delà des grades et des filières différentes, il existe une multitude de métiers à l’intérieur de notre administration française. Le Président de la République Emmanuel Macron a procédé le 29 juillet dernier à un renouvellement massif des préfets en poste. Un tel nombre de nouveaux préfets est un fait rare. Quel est l’objectif d’un tel renouvellement, qui a lieu juste après le remaniement ministériel ?

renouvellement préfets 29 juillet 2020

©illustrez-vous / Adobe Stock

Retour sur la fonction de préfet

Depuis la loi de décentralisation du 2 mars 1982, le rôle des préfets a profondément été modifié puisque la fonction exécutive des départements qu’ils remplissaient jusqu’alors a été transférée au président du conseil général, puis départemental depuis 2015.

Le Préfet est nommé par le conseil des ministres, par décret du Président de la République sur la proposition du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur. Sa nomination est libre et n’est en aucun cas contrôlée par le Parlement. En parallèle, il peut être muté d’office ou révoqué de façon totalement discrétionnaire.

Le Préfet est le chef de l’administration territoriale. Au sein des 96 préfectures de département en métropole et 4 en outre-mer, le Préfet est le représentant direct du Premier ministre et de chaque ministre dans le département. Ses fonctions sont organisées autour de trois axes :

  • Mise en œuvre les politiques du Gouvernement en matière de développement et d’aménagement du territoire
  • Responsabilité de l’ordre public et pouvoirs de police
  • Contrôle des actes des collectivités territoriales

Le préfet de région, quant à lui, est le représentant du Premier ministre et de chacun des ministres dans la Région. À ce titre, il assure le contrôle administratif de la région et de ses établissements publics.

Le Préfet dirige, sous l’autorité des ministres concernés, les services déconcentrés de l’État dans sa région, à l’exception de la direction régionale des finances publiques, du ministère de la défense, du rectorat et des services d’inspection du travail.

Proche du Gouvernement, le préfet doit garder une neutralité absolue et est soumis à un devoir de réserve important qui lui interdit de faire part de ses opinions.

DOCUMENTATION GRATUITE

Contactez-nous 01.46.00.68.28

Un renouvellement massif

Le 18 juillet, le Président de la République Emmanuel Macron a nommé 18 nouveaux préfets de département. Ces nominations font suite aux 13 nominations de janvier. De plus, 15 préfets se sont vus changés d’affectation.

Soucieux de récompenser et de s’entourer d’hommes fidèles, le Président de la République a nommé un certain nombre d’anciens conseillers de l’Élysée et de Matignon, ainsi que des personnalités de la société civile.

Un second souffle

Un des objectifs recherchés est de rajeunir, féminiser et diversifier le corps préfectoral. La France compte désormais 14 préfètes de plus qu’en 2017 portant leur nombre à 38. Pour illustrer ce phénomène, nous pouvons citer la nomination de Salima Saa, présidente de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances en tant que préfète de Corrèze. Notons également la nomination en tant que préfet du territoire de Belfort de Jean-Marie Girier, 36 ans, un des principaux animateurs de la campagne présidentielle de 2017.

Avec toutes ces nominations le Président de la république souhaite donner un second souffle au quinquennat. Il est conscient que pour faire appliquer l’ensemble des réformes voulues, il a besoin de relais fidèles sur la totalité des territoires.

prefecture drapeau francais

©PHILETDOM / Adobe Stock

Conclusion

L’acte 2 du quinquennat, post-confinement, est lancé. Le Président de la République et son nouveau Premier ministre pourront s’appuyer sur une administration territoriale fidèle et diverse. Des préfets jeunes, des préfets issus de la société civile, des préfets moins issus de l’ENA… Cela suffira-t-il à rendre ce corps plus dynamique et plus moderne que l’image qu’il a aujourd’hui ? Les prochains mois nous livreront sans doute la réponse.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

À VOTRE
RYTHME
SUIVI
PERSONNALISÉ
70.000
ÉLÈVES
FORMÉS
86,9%
ÉLÈVES
SATISFAITS*

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.4/5 sur 143 avis
Sa fait maintenant 2 mois que je suis inscrit même si à certain moment le délai pour une question est long très bonne école...
mustapha
Les cours sont vraiment complet, surtout ceux de la fonction publique. Je ne connaissais absolument rien sur la fonction publique et grâce aux c...
mathilde
Des cours complet et très bien penser...
marc-alexandre
Cours complet à travailler...
sylvain
Contactez-nous

Un projet de formation ? Nous vous appelons !*

callback

Jour
Heure

Merci de renseigner les champs obligatoires

thank you

Merci et à très vite

Un conseiller vous recontactera pour vous renseigner ou vous accompagner dans votre projet de formation.