DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

La direction centrale de la police aux frontières : DCPAF

Agent administratif des impôts

Anciennement appelée police de l’air et des frontières, la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) est une administration de la Police nationale française qui a pour mission de surveiller l’immigration et les limites territoriales du pays. Il s’agit par ailleurs d’une profession qui s’adresse aux personnes qui souhaitent servir leur pays en intégrant ce corps de la fonction publique.

DCPAF – Police territoriale

C’est en 1994 que la sous-direction de la police de l’air et des frontières voit le jour. Cette dernière est entièrement dépendante des renseignements généraux. La police aux frontières (PAF) est directement rattachée par arrêté du 1er août 1973 à la DGPN (direction générale de la police nationale). Le nom de DCPAF (direction centrale de la Police aux frontières) n’est cependant adopté que le 29 janvier 1999.

La DCPAF compte aussi 4 commissariats en commun avec l’Allemagne ainsi que 10 CCPD (centres de coopération policière et douanière) avec la Suisse, le Luxembourg, l’Italie, l’Espagne, la Belgique et l’Allemagne, afin de renforcer sa coordination européenne et opérationnelle.

Organisation de la direction centrale de la police aux frontières

La direction de la DCPAF est assurée par un directeur central qui est assisté par un directeur central adjoint. Elle compte deux structures différentes à savoir :

– un échelon central comportant un pôle directorial, constitué d’un état-major, de 3 sous-directions, d’un secrétariat particulier, d’une mission « nouvelles technologies » et d’un service national de police ferroviaire (SNPF) ;

– un échelon territorial constitué de 7 directions zonales, 7 pôles d’analyse et de gestion opérationnelle, 2 directions aéroportuaires, 10 brigades de police aéronautique, 4 directions, 45 directions départementales, 7 brigades de chemins de fer. Elle compte aussi 15 centres de rétention administrative sous sa responsabilité.

L’état-major est non seulement la structure de commandement, mais aussi la structure de soutien et de liaison. Il assure la diffusion de l’information liée à toutes les activités de la PAF. Il est aussi chargé de collecter les déclarations ou renseignements et de les analyser. Grâce au bureau de police aéronautique, il assume également des missions opérationnelles, administratives et judiciaires dans ce domaine.

Le SNPF assure quant à lui au plan national, la sécurité sur l’intégralité des réseaux ferrés. Les sous-directions sont quant à elles chargées d’orienter et d’évaluer l’action de la PAF, d’animer la coordination nationale interministérielle mise en œuvre en matière de lutte contre l’immigration irrégulière.

Missions opérationnelles transfrontières et immigration

La DCPAF assure les missions de contrôle transfrontalier, de participation au processus d’éloignement, de sûretés ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, de lutte contre les fraudes documentaires et à l’identité, de lutte contre l’immigration illégale, quelle que soit sa forme, de police aéronautique, de coopération internationale efficiente dans les secteurs de sa compétence.

La DCPAF joue également un rôle d’assistance juridique, dans la mesure où elle participe à la conception, la rédaction et l’application des textes qui régissent à la réglementation nationale et européenne dans ses domaines. Cette mission s’adresse plus à la sous-direction des affaires internationales, transfrontières et de la sûreté, qui assure aussi le suivi des liaisons avec l’agence européenne de surveillance des frontières extérieures (FRONTEX).

Rejoindre la DCPAF – Devenir policier aux frontières

Le gouvernement offre la possibilité à tous ceux qui le souhaitent, de rejoindre la DCPAF en passant le concours de la fonction publique adapté à cette structure. Pour ce faire, nous vous proposons une formation à distance qui vous donnera toutes les connaissances nécessaires pour réussir votre concours. Grâce à notre préparation à distance, vous pourrez ainsi devenir policier aux frontières tout en étudiant à votre rythme et dans le confort du lieu où vous vous trouvez. N’hésitez surtout pas à nous contacter afin d’en savoir plus.

Mots clés associés:

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

0/5 sur 0 avis
Super...
jarod
Meilleure formation...
merlin
Tout se passe bien bonne prise en main...Merci à vous le cours servais...
jean-michel
Un parcours facile d'accès une équipe à votre écoute et des cours très bien détaillés simple et efficace je recommande vivement...
régis