DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

L’inspection générale de la police nationale : IGPN

Agent administratif des impôts

La Police nationale est composée de fonctionnaires qui travaillent au sein de divers services dont la vocation première est la protection de la population civile contre l’insécurité et la délinquance. Ces services sont sous le contrôle de dix grandes directions spécialisées parmi lesquelles on retrouve l’IGPN.

Qu’est-ce que l’IGPN ?

L’IGPN ou Inspection Générale de la police nationale a été créée en 1884. Elle a vu ses rôles s’élargir courant 2007 puis a été réformée en 2013.
Elle a pour mission de contrôler et d’auditer les services de police qu’elle surveille. Il s’agit d’une police des polices qui peut sanctionner mais qui a avant tout pour objectif l’amélioration des méthodes de travail des fonctionnaires de police.
Cette entité doit également anticiper au mieux les éventuels dysfonctionnements au sein des départements qui composent la Police nationale et ainsi faire de la prévention. En cas de défaillance, elle peut mener des instructions suite à l’ouverture de dossiers pour plainte.

Composition de l’IGPN

L’IGPN est sous le contrôle de la Direction générale de la Police Nationale tout comme les autres services des forces de l’ordre. Cette direction doit rendre des comptes à sa hiérarchie qui n’est autre que le ministère de l’Intérieur.

L’organisation de l’IGPN est minutieusement encadrée avec un secrétariat général qui a pour but de gérer l’organisation de l’Inspection, un cabinet d’analyse de la déontologie et des règles qui veille à faire évoluer les codes moraux de la Police nationale ainsi qu’une cellule contre la corruption visant à s’assurer que les policiers ne profitent pas des pouvoirs qui leur sont conférés.

On retrouve également au sein de l’IGPN une unité de coordination des enquêtes, un cabinet des inspections et des audits ayant pour objectif d’améliorer les méthodes de travail tout comme un cabinet d’études et enfin une mission de soutien et de conseils pour tous les officiers qui en auraient besoin lors de leurs instructions.

Au niveau régional, l’IGPN est organisée en 8 délégations (Paris, Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Lyon, Fort-de-France et Rennes) et compte également un bureau à Nice.

Missions et objectifs de cette direction de police

L’IGPN a été créée pour accomplir les trois grandes missions que lui délègue le ministère de l’Intérieur.
La première est de s’assurer que les policiers respectent strictement les lois et règlements ainsi que le code de déontologie. Dans le cadre de cette mission, l’Inspection doit mener des enquêtes à la demande des autorités administratives et judiciaires uniquement. En effet, ce sont ces dernières qui recueillent les plaintes éventuellement déposées par le public ou les services de police eux-mêmes.
La deuxième est de mener des études afin d’améliorer le fonctionnement du système de sûreté et de protection. Des informations sont recueillies par les enquêteurs afin de soulever les sujets prioritaires. Des recommandations sont ainsi publiées comme le rapport rendu public sur l’utilisation des armes des Gardiens de la paix. Ces études permettent de garantir une meilleure sécurité aux fonctionnaires comme aux citoyens.
Enfin, le troisième rôle de l’IGPN est de mener des audits mais également, depuis 2007, de faire des contrôles inopinés dans les services de police. Les inspections peuvent porter sur l’application des diverses procédures au sein des services de police mais également sur les comportements des fonctionnaires et leur méthodologie de travail.

Quels sont les policiers affectés à l’IGPN ?

L’affectation aux postes à pourvoir au sein de l’IGPN se fait sur concours. Ce dernier n’étant accessible qu’en interne, il convient d’avoir une certaine expérience dans la Police nationale, avoir gravit les échelons et passé les différents concours pour espérer être recruté à l’Inspection.

Les rangs de l’IGPN regroupent principalement des commissaires et des officiers de police, certains d’entre eux ayant travaillés en préfecture. C’est pourquoi il est généralement recommandé de suivre une formation à l’Ecole nationale supérieure de police afin de passer les concours d’entrée. La fonction publique offre également des perspectives de carrière. Ainsi un gardien de la paix peut passer des concours internes, gagner en galons et ainsi être affecté à un service de l’IPGN.

A l’heure actuelle on estime à environ 200 le nombre de policiers affectés à l’Inspection générale de la police nationale à travers tout le territoire.

Mots clés associés:

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 222 avis
Super!...
abigael
Très bonne prise en charge. Réponses claires aux questions posées....
candys
les cours sont bien expliqués...
olga
Dans l'immédiat je n'ai rien à déplorer, j'attends la suite de ma formation pour être plus précise....
aicha