DOCUMENTATION GRATUITE

CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.28
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

sous-direction de la lutte contre le crime organisé et la délinquance financière

Agent administratif des impôts

La DCPJ (direction centrale de la police judiciaire) a pour mission de lutter contre la grande délinquance, le crime organisé, le trafic de drogue et bien plus encore. Pour mener à bien ces différentes missions, elle a au fil du temps, donné naissance à plusieurs sous-directions parmi lesquelles on cite la sous-direction de la lutte contre le crime organisé et la délinquance financière (SDLCODF).

Instauration de ce service de police

Installée dans la commune de Nanterre, la sous-direction de la lutte contre le crime organisé et la délinquance financière (SDLCODF) est chargée de prévenir et de réprimer la délinquance spécialisée et la criminalité organisée. Elle s’adresse uniquement aux groupuscules criminels dans la variété de leurs activités prohibées. Ce service compte environ 680 policiers de tous grades. Il s’organise autour de plusieurs services rattachés au sous-directeur ainsi qu’à ses deux adjoints.

On cite par exemple le SIAT (service interministériel d’assistance technique), le SIRASCO (service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité organisée) et bien plus encore. Chaque service possède des missions qui lui sont propres.

Rôle et missions de cette sous-direction de la DCPJ

Chargé de la répression, de la prévention et de la coopération, ce service possède plusieurs missions parmi lesquelles, on cite :

– mener des opérations d’infiltration des réseaux criminels en soutien aux enquêtes de la douane, de la police et de la gendarmerie
– apporter un appui technologique aux enquêteurs
– identifier et suivre les organisations criminelles qui impactent le territoire national
– collecter les données nécessaires à l’analyse des activités des organisations criminelles
– produire et diffuser les analyses sur le crime organisé
– développer le renseignement en matière de banditisme organisé
– échanger en permanence avec les partenaires nationaux, internationaux et les organisations internationales de coopération policière
– organiser et animer les réunions interministérielles sur la criminalité organisée au cours desquelles toutes les administrations publiques françaises concernées échangent des infos et mettent à jour leurs connaissances sur une famille criminelle spécifique.

Organigramme de cette sous-direction de la Police nationale – des services opérationnels spécialisés

En plus d’être constituée de services rattachés au sous-directeur et à ses deux adjoints (le SIAT et le SIRASCO), ainsi que d’un état-major constitué d’une division de la logistique opérationnelle, d’une division de l’analyse et de la coordination, d’une coordination nationale des groupes d’intervention régionaux et d’une section d’identité judiciaire, cette sous-direction de la police nationale abrite plusieurs autres services opérationnels spécialisés.

On cite notamment :

– l’OCRTIS (office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants) 

– l’OCRTEH (… de la traite des êtres humains)

– l’OCRVP (… des violences aux personnes) 

– l’OCRFM (… du faux monnayage)

– l’OCRGDF (… de la grande délinquance financière)

– l’OCLCO (office central de lutte contre la criminalité organisée)

– l’OCBC (office central de lutte contre le trafic des biens culturels)

– l’OCLCIFF (office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales)

– la BNEE (brigade nationale d’enquêtes économiques) : elle rassemble les fonctionnaires des impôts qui ont pour mission de porter assistance aux enquêteurs dans la répression des infractions économiques et fiscales.

Rejoindre une office ou une brigade centrale de la lutte contre la criminalité

Vous souhaitez intégrer le groupement de la SDLCODF et lutter contre le blanchiment, le terrorisme, empêcher la commission des infractions, des séquestrations et bien plus encore ? Sachez que le gouvernement vous offre la possibilité d’intégrer ce corps de métier via un concours approprié.

Pour ce faire, nous vous proposons une formation à distance adaptée à vos besoins. En coordination avec la formation de gardien de la paix, vous aurez toutes les armes nécessaires pour réussir votre concours grâce au Cours Servais. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Les avantages d’une formation du Cours Servais

70.000

ÉLÈVES
FORMÉS

8,5/10

ÉLÈVES
SATISFAITS

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

L'avis de nos élèves : Cours Servais

4.3/5 sur 253 avis
bravo, continuez comme çà!...
taillefer
Exelent, le niveau des cours et les exercices sont a la hauteur des concours que je prepare ....
jean
Satisfait...
josias
Un service très compétent avec des personnes très disponibles pour répondre à nos interrogations. Très bonne école, qui prèpare bien aux ...
marjorie